L’histoire de la Biscuiterie Navarro, c’est l’oeuvre d’un homme: Éric Navarro…

Petit, Éric mangeait deux fois : une fois avec les yeux, une fois avec la bouche. [sa maman]

L’histoire d’un éternel gourmand

Depuis sa plus tendre enfance, Éric Navarro est un grand gourmand. Il démarre sa carrière comme apprenti en 1977 à Auriol, près d’Aix-en-Provence.
Autodidacte, il apprend par lui-même l’art du pain et de la pâtisserie, grâce aux livres et sa curiosité sans limites.

1979 : Eric obtient son CAP et fait parti des cinq meilleurs élèves de sa promotion. La même année, il remporte le concours Europain qui se déroulait dans toute la France.

1984 : Éric Navarro ouvre en octobre sa boulangerie à Ollioules, petit village de la Provence méditerranéenne, devant la fontaine, sur la place de l’église.
Sa spécialité ? Les fougasses et les pains spéciaux. Mais peu à peu, il souhaite se consacrer à la confection de biscuits typiques de son terroir.

Depuis son apprentissage, les navettes et les macarons font parti de ses produits phares, ce sont ses créations préférées. Son perfectionnisme le pousse à améliorer sa recette jour après jour.

1991 : Il obtient le résultat tant espéré qui depuis, fait le succès de la biscuiterie.

La gourmandise est un vilain défaut, sauf à la biscuiterie Navarro

Là où le Mistral le mène

Cette même année, c’est la fête de l’olivier à Ollioules. Ce rendez-vous annuel donne à Éric de nouvelles idées : il va présenter ses fameuses navettes provençales dans les foires et salons partout en France.

1999 : Il ferme définitivement sa boulangerie pour se lancer dans son nouveau projet : créer une petite fabrique artisanale à taille humaine, entouré de sa famille.
Son objectif : faire découvrir ses biscuits provençaux aux quatre coins de la France, de l’Alsace à la Bretagne, du Nord au midi.

Le succès est au rendez-vous, de nombreux gourmands tombent sous le charme des navettes, des croquants et des amaretti.